Filtrer par
Alphabet
Alphabet
Thème sélectionné Alphabet :
Thème sélectionné Alphabet :

Total des ingrédients disponibles 11

  • Camomille romaine

    Camomille romaine

    Anthemis nobilis

    France

    D’abord considérée comme une mauvaise herbe, la camomille doit son statut de plante thérapeutique aux moines italiens du XVIème siècle, qui ont mis en avant ses capacités à stimuler le système digestif et à calmer les irritations cutanées. Depuis lors, ces propriétés ont fait de la camomille une plante fort appréciée dans le domaine médicinal. En cosmétique, elle est utilisée pour ses qualités apaisantes.
  • Cocotier

    Cocotier

    Cocos nucifera

    Indonésie

    Fruit du cocotier, palmier élancé des régions chaudes, la noix de coco a l’humeur vagabonde. Capable de flotter des jours durant en conservant son pouvoir germinatif, elle serait partie d’Asie du Sud pour coloniser les plages tropicales d’Afrique, d’Amérique et d’Océanie. Le cocotier compte parmi les plus anciennes plantes utiles. Son bois est recherché pour la construction et sa sève comme boisson désaltérante. Son fruit, la noix de coco, fournit à lui seul un aliment très complet : une chair nourrissante blanche et sucrée, une eau très légèrement lactée, délicieusement rafraîchissante. Traditionnellement, l’huile extraite de sa pulpe, dénommée coprah, est reconnue pour ses vertus nourrissantes et protectrices. Quant à l’eau de coco bio, elle contribue à l’apport de nutriments essentiels pour les cellules cutanées.
    Produits contenant Cocotier
    • error
    • error
  • Curcuma

    Curcuma

    Curcuma longa

    Inde

    Célèbre grâce à sa poudre jaune d’or qui donne son éclatante couleur aux currys du monde entier, le curcuma est une plante originaire d’Asie du Sud-Est et cultivée dans presque tout le continent asiatique. Son épaisse tige souterraine - le rhizome - produit, après séchage et broyage, cette poudre aux usages multiples, connue depuis des millénaires. Épice sacrée des Hindous qui l’associent à des cérémonies religieuses, le curcuma recèle une saveur amère, poivrée et légèrement piquante. Colorant vestimentaire et alimentaire réputé, le curcuma possède aussi des propriétés thérapeutiques. Les médecines traditionnelles indiennes et chinoises le prescrivent pour résoudre les troubles digestifs et inflammatoires et les études menées au cours des dernières décennies ont révélé qu’il contenait des anti-oxydants puissants. En cosmétique, l’extrait de curcuma aide à préserver la communication cellulaire.
  • Coquelicot

    Coquelicot

    Papaver Rhoeas

    Hongrie, USA

    Originaire d’Europe Centrale, le coquelicot s’est largement naturalisé partout ailleurs. Par sa présence gracile et flamboyante aux bords des chemins des vacances, il évoque la beauté éphémère de l’été. Connu depuis la plus haute Antiquité pour ses vertus sédatives, le coquelicot est encore utilisé pour ses propriétés calmantes et sa capacité à favoriser le sommeil.
  • Cassie

    Cassie

    Acacia farnesiana

    Maroc ou Egypte

    Naturalisée un peu partout dans le monde, la cassie est un arbuste buissonnant. Ses fleurs en forme de pompons jaunes exhalent un parfum dense de mimosa produisant une huile essentielle et une absolue recherchées en parfumerie fine. En cosmétique, la cire extraite de ces fleurs est appréciée pour ses propriétés protectrice, filmogène et lissante.
  • Cang zhu

    Cang zhu

    Atractylodes lancea

    Chine

    Le cang zhu est une plante de 30 à 60 cm de haut qui pousse dans les montagnes de Chine septentrionale et centrale. Il est utilisé depuis la plus haute antiquité par la médecine chinoise.
  • Célosie

    Célosie

    Celosia cristata

    Chine

    Originaire d’Inde, la célosie s’est répandue dans les régions tropicales d’Amérique et d’Afrique où la chaleur lui permet de développer son inflorescence en éventail ondulé qui lui vaut son nom de « crête de coq ». Recherchée par les fleuristes pour la beauté de sa forme et ses vives couleurs, la célosie l’est aussi pour ses feuilles et jeunes pousses consommées comme légumes, ses graines riches en huile apaisante, ses fleurs aux propriétés hémostatique et astringente.
  • Centella asiatica (Hydrocotyle)

    Centella asiatica (Hydrocotyle)

    Centella asiatica

    Asie du Sud-Est

    La centella asiatica déploie ses ombelles le long de tiges rampantes qui se propagent dans les régions ombragées et humides du Sud-Est asiatique, d’Australie et d’Afrique. Surnommée « herbe du tigre » pour l’habitude prise par les grands fauves de se rouler dans ses feuilles afin d’y soigner leurs blessures, elle est traditionnellement utilisée pour ses actions cicatrisantes et apaisantes. En cosmétique, les recherches entreprises sur la centella ont isolé des composants particuliers, les asiaticosides, qui savent aussi bien apaiser les irritations que stimuler la synthèse de collagène. Les laboratoires Clarins utilisent également l’extrait de centella pour sa richesse en insaponifiables, reconnus pour leur capacité à protéger la peau du vieillissement.
    Produits contenant Centella asiatica (Hydrocotyle)
    • error
    • error
    • error
  • Caïmitier (Vu sua)

    Caïmitier (Vu sua)

    Chrysophyllum cainito

    Antilles

    Originaire des Antilles, le caïmitier s’est répandu dans de nombreuses régions tropicales. Sa haute taille, ses feuilles bicolores vertes et mordorées, ses fruits semblables à de grosses pommes d’une rondeur parfaite, offrent un spectacle superbe qui lui vaut le statut d’arbre ornemental. En raison de sa pulpe qui produit un lait blanc et sucré, son fruit, le caïmite, est appelé “pomme de lait” aux Caraïbes et “sein nourricier” (vu sua) au Vietnam. Sa richesse en polyphénols a retenu l’attention des Laboratoires Clarins qui ont mis en évidence sa capacité à inhiber la glycation d’un constituant des fibroblastes et stimuler la synthèse de collagène, Il protège également les cellules contre les effets néfastes des radicaux libres et accroît l’énergie cellulaire.
    Produits contenant Caïmitier (Vu sua)
    • error
    • error
  • Chicorée

    Chicorée

    Cichorium intybus

    France

    « La fiancée du soleil » : ainsi était nommée la chicorée dans l’Antiquité. Il est vrai qu’ouvrant et fermant ses fleurs en fonction de la présence ou l’absence du soleil, elle semblait manifester par ce spectaculaire héliotropisme un lien étroit avec l’astre du jour. Serait-ce son rapport particulier avec cette étoile « quasi-divine » qui aurait permis à la chicorée de multiplier ses vertus curatives ? Digestive, tonique hépatique, dépurative, calmante… Dès 1500 avant notre ère, elle était vénérée pour ses fonctions médicinales et, au XVIIe siècle, fut érigée comme véritable panacée. Plante puissante propre à enflammer l’imaginaire, elle serait dotée de pouvoirs magiques, « garantissant à celle qui la déracine, l’amour du jeune homme qu’elle aime ». Inspirés par cette complicité entre la plante et le soleil, les Laboratoires Clarins ont étudié la chicorée. Ils y ont découvert un actif qui, en contribuant à améliorer la fermeté cutanée, favorise la réflexion de la lumière sur la peau et la clarté du teint.
  • Ciste de Montpellier

    Ciste de Montpellier

    Cistus Monspeliensis

    France

    Petit arbrisseau des lieux secs et ensoleillés, le ciste se reconnaît à ses feuilles persistantes chargées d’une résine aromatique inflammable. Pyrophyte, cette espèce végétale a besoin du feu pour donner vie à de nouvelles pousses, d’où son surnom de « plante Phoenix » en référence à l’oiseau légendaire qui toujours renaît de ses cendres. En cosmétique, l’extrait de ciste de Montpellier bio aide à réduire les taches pigmentaires liées à l’âge.
Vous avez consulté 11 article(s) sur 11